Festival de la relève de Thetford Mines

Hugo Landry Festival de la relève

Voilà, c’est déjà terminé pour le Festival Promutuel de la Relève de Thetford Mines. Le Festival se déroulait les 20, 21 et 22 août derniers. En plus de promouvoir des groupes de musique de la relève ainsi que des bands plus connus, le festival a dressé dans la ville un chapiteau où une douzaine d’artistes ont été invités à peindre sur place durant trois jours dans le cadre du concours Jeune Peinture 2015.

J’ai soumis ma candidature au printemps dernier et voilà que, quelques mois plus tard, je me suis retrouvé à Thetford Mines (j’aime bien le dire à la française, comme une amie de la ville me l’a patiemment enseigné) pour peindre devant plusieurs curieux. Je ne suis pas très bon dans les approximations, mais il y avait certainement une centaine de personnes massées sous notre chapiteau chaque soir. Des gens de l’endroit présents pour nous encourager et aussi voter pour leur artiste préféré.

La création

Ceux qui connaissent ma technique de travail, savent que trois jours passés sur un tableau me laisse beaucoup trop de temps libre. Ma technique à la spatule est basée, entre autre, sur la viscosité et la souplesse de l’acrylique. Donc, une fois la peinture sèche, je ne peux plus travailler. J’ai donc décidé de réaliser un triptyque. Un tableau par jour. Rien de moins. Question de mettre la barre un peu plus haute, j’ai décidé de travailler sur des formats verticaux (j’ai l’habitude de travailler à l’horizontal). Je voulais ainsi sortir de ma zone de confort et me lancer un défi.

Hugo Landry La TraceLa trace

J’ai intitulé mon triptyque «La trace». Mon passage à Thetford Mines est marqué par ce tableau. L’oeuvre est donc en quelque sorte une trace de ce passage.

Sur une touche plus humoristique, l’idée du titre est aussi venue des mouches prises dans mon tableau. Une mouche en particulier. Elle s’était retrouvée prise dans l’acrylique durant la nuit. Au matin, nous pouvions distinguer facilement le parcours que la dite mouche avait parcouru sur mon tableau. Elle avait laissé sa trace.

Au final

Ce fut une expérience enrichissante, ponctuée de belles rencontres. Les gens de la ville et le contact avec les autres artistes furent extra! Comme artiste, j’ai besoin de sortir de mon atelier, de rencontrer des gens et partager avec d’autres peintres. Ce type d’événement est inspirant et m’a permis de prendre un peu de recul sur mon travail.

Je tiens à remercier mon amie et artiste peintre Marie-Claude Bouchard qui était la présidente d’honneur pour cette année ainsi que Marie-Josée Larochelle, l’organisatrice et directrice artistique du concours Jeune Peinture (et aussi portraitiste). J’ai passé trois jours merveilleux à vos côtés!

Quelques photos de l’événement

Hugo Landry Festival de la Relève 2015  Hugo Landry Festival de la Relève 2015  Hugo Landry Festival de la Relève 2015  Hugo Landry Festival de la Relève 2015  Hugo Landry Festival de la Relève 2015  Hugo Landry Festival de la Relève 2015  Hugo Landry Festival de la Relève 2015  Hugo Landry Festival de la Relève 2015  Hugo Landry Festival de la Relève 2015  Hugo Landry Festival de la Relève 2015  Hugo Landry Festival de la Relève 2015  Hugo Landry Festival de la Relève 2015
Crédit photo Hugo Landry et Marie-Claude Bouchard

5

Partagez l'article!

D’autres articles à lire!